Prendre le temps d’être un observateur actif n’est pas une perte de temps !
marketing - tryptyque - credits carlos pereyra

Prendre le temps d’être un observateur actif n’est pas une perte de temps !


En temps de crise, soyez de véritable Sherlock Homes dans l’âme. Vous gagnerez en crédibilité en valorisation de vos actions.

Ne pensez pas linéairement, envisagez un réseau entier de possibilités !

L’observation active est un moment dans notre organisation où l’on prend le temps de rester muet pour analyser dans le détail une situation.

Pour ce faire, il ne faut pas rester figé sur nos seules connaissances. Il est impératif d’élargir ses connaissances pour rentrer dans une perception transverse de la situation actuelle.

Pourquoi rester muet ? Pour ne pas faire des erreurs fatales de déductions et passer à côté des informations essentielles qui nous permettent d’adapter notre offre, notre business aux situations actuelles.

Pourquoi élargir nos connaissances ? Car nos réactions primaires nous font la plupart du temps réagir avec nos acquis. Ce qui fait que nous prenons souvent les mauvaises décisions. Pour s’adapter à une nouvelle situation, le cerveau a besoin de collecter de nouvelles informations pour pouvoir l’appréhender et s’adapter. Nous devons élargir notre champ de visualisation pour rendre une situation illogique, logique.

L’objectif de cette démarche : n’est pas de trouver une « vérité », mais d’avoir une cohérence d’interprétation basée sur des indices de plus en plus précis. Ce qui nous permet de ne pas être à côté de la plaque dans nos propositions et de devenir des forces de propositions concrètes, juste dans une situation incertaine.

Soyez attentif, pensez globale, comprenez, posez-vous les bonnes questions pour établir les meilleures connexions et rentrer dans une action performante.


Fermer le menu