Faire la différence
tendances - tryptyque - crédits bloomicon - stock adobe com

Faire la différence

Le succès se cache souvent dans les détails et peut devenir rapidement contagieux !

“Si tout le monde fut contraint de penser autrement, en sortant du cadre, c’est peut-être que ce cadre avait besoin d’être modifié.”

Malcolm Gladwell

Aujourd’hui le marché “des bonnes idées” est saturé. Tout le monde à une bonne idée ou pense l’avoir et la diffuse sans modération. Du coup dans ce monde de la sur-information, notre message adhère moins. Et quand finalement on finit par tenir cette idée géniale qui va nous permettre de faire la différence, on peine à devenir visible et se faire entendre.
Mais heureusement au pays de la sur-information il existe la capitale de l’analyse et la compréhension, pour nous aider à se développer et sortir du lot. Malcolm Gladwell, auteur du livre « Le point de bascule » a analysé pour nous les 3 ingrédients indispensables pour qu’une idée se distingue des autres et se diffuse telle une épidémie. Nous pouvons être capables d’agir de façon plus coordonnée et de planifier nos actions pour se lancer dans des circonstances favorables.


Favoriser la propagation de son idée

La première date de parution de son livre “Le point de bascule” date de 2000. Il est toujours clairement d’actualité 20 ans après .

Dans le domaine social, la compréhension de la formation du point de bascule intéresse de nombreux chercheurs. Ils veulent comprendre les facteurs qui favorisent actuellement la propagation d’idées. Pour Malcolm Gladwell il y a trois variables qui se trouvent au centre de gravité du point de bascule :

  • Les agents diffuseurs (connecteurs, mavens ou vendeurs)
  • Les agents de transmission
  • Le pouvoir du contexte

La conjonction de ces trois facteurs expliquerait les phénomènes d’expansion massive.


1 – Les agents diffuseurs

Les agents diffuseurs sont ceux par qui la nouvelle, idée, pratique, tendance, mode, arrive. Il y en a 3 qui peuvent rendre une idée ou un produit viral.

  • les connecteurs qui aiment être en relation et mettre les autres en relations,
  • les « mavens » qui sont les experts (le mot maven vient du yiddish et signifie « celui qui acquiert des connaissances »). Passionnés dans leurs domaines ils diffusent leurs connaissances sur un sujet afin que les gens suivent facilement.
  • les vendeurs qui savent argumenter, vendre et persuader et qui finalisent la promesse. 

2 – Les agents de transmission

L’adhérence d’un message c’est sa capacité intrinsèque à faciliter sa remémoration. L’adhérence d’un message permet une contagion émotionnelle et l’explosion de sa diffusion. les agents de transmission sont ceux qui retiennent l’attention, ils sont adhésifs, comme une musique (SNCF) qui reste en tête. Le plus simple à mettre en place est le slogan qui marque les esprits. Cette phrase que vous allez répéter encore et encore et qui permettra à tous vos interlocuteurs de vous repérer et surtout de vous associez facilement à votre message, à votre idée, à votre conviction, “100% des gagnants ont tenté leur chance”. Et cela se joue parfois à des détails.


3 – Le pouvoir du contexte

Le véritable secret réside ici. Ne tentez jamais de diffuser votre bonne idée directement en masse. Plus l’environnement est travaillé petit à petit, plus il est géré efficacement. Il suffit de quelques inflexions du contexte d’un petit groupe qui adhère pour que les deux autres facteurs trouvent un terreau favorable à leur diffusion en dehors du groupe.

Il faut être patient et stratégique.

Fermer le menu