Les habitudes et la rumeur des 21 jours !
marketing - tryptyque - credits carlos pereyra

Les habitudes et la rumeur des 21 jours !

D’après la dernière étude de “Bazaarvoice” sur « les facteurs déclenchant et les freins aux actes d’achats » des consommateurs, les habitudes prises pendant le confinement sont destinées à durer.


D’après Bazaarvoice, en France, 24 % des consommateurs ont indiqué avoir fait des achats en ligne au moins une fois par semaine durant le confinement. Malgré la réouverture des magasins et le fait que les consommateurs aient désormais davantage de choix, seuls 27 % des Français entendent revenir à leurs habitudes pré-confinement. De plus 76% des personnes qui se sont tournées vers un nouveau produit ou une nouvelle marque pendant le confinement (faute de disponibilité) ne comptent pas revenir en arrière.

Finalement est-ce aussi facile pour vos clients d’aller voir ailleurs et de changer leurs habitudes de consommation ?  

Décryptage « des changements d’habitudes » et de la rumeur des 21 jours !

Définition « habitude »

1.éducation et aisance dans la manière de se comporter.

2.manière habituelle d’agir. Agissement, coutume, usage.

3.façon de se comporter, d’agir, de penser qui se répète souvent.

4.façon d’agir, de penser, qui vient du passé; habitude.

Il faudrait « 21 jours » pour changer d’habitude et de comportement. La formule a tellement circulé qu’elle en est venue à être utilisée à toutes les sauces, même en neuromarketing pour attirer et fidéliser de nouveaux clients. Malheureusement c’est faux.

Le mythe des 21 jours !

En fait le mythe des 21 jours provient d’un simple chirurgien esthétique américain, Maxwell Maltz, qui, dans les années 1960, avait constaté qu’il fallait un minimum de trois semaines à ses patients pour s’adapter à leurs changements physiques. Il en a tiré un best-seller de développement personnel : «Psycho-Cybernetics, une nouvelle technique pour utiliser le pouvoir de votre subconscient ».

Un minimum de trois semaines. Le terme “minimum” à très vite était oublié. À la suite de la publication du livre de nombreuses personnes se sont accaparé seulement des 21 jours pour satisfaire le besoin de résultat rapide des consommateurs.

Motivation, satisfaction et mémorisation !

Qu’en est-il exactement sur le temps et les habitudes ?

Une petite étude menée en 2009, par le Collège Universitaire de Londres pendant 12 semaines, a révélé que le temps nécessaire pour changer une habitude variait de 18 jours à 254 jours, pour une moyenne de 66 jours. Cependant, ce qui a vraiment joué dans le changement de comportement en habitude c’est la motivation et la satisfaction ressentie par les participants dans le temps et la mémorisation sur le long terme de cette dernière.

La réalité !

En réalité, le temps qu’un client va mettre pour installer une nouvelle habitude de consommation dépend de :

  1. Ses besoins nécessaires et désirs à l’instant T.
  2. L’adéquation d’une offre à y répondre à l’instant T et lui procurer satisfaction.
  3. La régularité à continuer à y répondre dans le temps pour qu’il puisse retrouver cette sensation de satisfaction.

Tout simplement.

Une satisfaction à long terme qui répond aux besoins de confort, sécurité, qualité, prix et surtout de disponibilité favorise la fidélisation de vos clients.

Soyez à l’écoute, soyez régulier dans votre qualité de service et tout se passera bien.

À vous de jouer.